Michel Goulet

Artiste
Montréal

 

Artiste sculpteur né au Québec en 1944, Michel Goulet vit et travaille à Montréal. Reconnu pour sa contribution indéniable à l'art public, il a créé plus d’une quarantaine d’œuvres permanentes au Québec, au Canada, aux États-Unis, en France et en Belgique. Récemment, il a réalisé une sculpture permanente à Charleville-Mézières, ville natale d'Arthur Rimbaud, où il a collaboré avec des poètes de la francophonie, unissant leurs textes à ceux de Rimbaud. Il répète présentement l’expérience à Namur, en Belgique, à partir des textes d'Henri Michaux.

En 1988, il représente le Canada à la Biennale de Venise et reçoit en 1990 le Prix Paul-Émile-Borduas, la plus haute distinction accordée à un artiste en arts visuels par le gouvernement du Québec. En 2008, on lui remet le Prix du Gouverneur général du Canada en reconnaissance d'une carrière exceptionnelle. En 2010, l'Université de Sherbrooke lui décerne un doctorat honorifique. Par ailleurs, de nombreux prix soulignent la qualité de son apport à la scénographie de théâtre depuis plus de 30 ans.

  • Artist
    Montreal

    Artist sculptor born in Quebec in 1944, Michel Goulet lives and works in Montreal. Recognized for his undeniable contribution to the public art, he has created more than forty permanent works in Canada, in the United States, in France and in Belgium. Recently, he completed a permanent sculpture in Charleville-Mézières, the birthplace of Arthur Rimbaud, where he collaborated with poets of the Francophonie, joining their texts to those of Rimbaud. Currently, he is repeating the experience in Namur, Belgium, from the texts of Henri Michaux.

    In 1988, he represented Canada at the Biennale de Venice and received in 1990 the Prix Paul-Émile Borduas, the highest distinction granted to an artist in visual arts by the government of Quebec. In 2008, he was awarded the Prix du Gouverneur général du Canada in recognition of an outstanding career. In 2010, an honorary doctorate was conferred on him by the University of Sherbrooke. Furthermore, numerous awards have underlined the quality of his contribution to the scenography for over 30 years.

 

L'espace public, l'espace commun, l'espace de l'autre

L'art public est, en général, un art qui s'impose au lieu et à la personne. Il est né du monument et a tendance à faire du sur place et à se laisser admirer. Très tôt, j'ai voulu faire en sorte que ma relation soit différente et même contraire à ce qu'on attend de la superposition d'un objet même prodigieux au lieu. J'ai voulu que l'œuvre aille à la rencontre de ceux et celles qui s'approchent et se pose tout naturellement comme un moment de découverte. J'ai voulu en faire un lieu de rencontre, d'échange et de partage. Ce n'est plus de la sculpture, de l'installation ni de l'art mural, mais un indice qui redéfinit les espaces urbains comme lieux de plaisirs, de sensations, d'émotions et de réflexions.

  • The Public Space, the Common Space, the Space of the Other

    More often than not, public art imposed itself upon the place and upon the person. It arises from the monument and tends to standstill and be admired. Early on, I wanted to make so that my relation to be different and even opposite of what is expected from the superposition of an object even prodigious to the space. I wanted the work to come upon those who approach and to position itself quite naturally as a moment of discovery. I sought to make it a place of meeting, of exchange and of sharing. It is no longer a sculpture, an installation nor a mural art, but an indication that redefines urban spaces as places of pleasures, feelings, emotions and thoughts.