Céline Poisson

Professeure
École de Design, UQAM, Montréal

 

Diplômée en design et en sémiologie, Céline Poisson est directrice des études supérieures et professeure à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) où elle a fondé, en 2000, le DESS en design d’événements. Elle a été commissaire et a exposé son travail de création au Centre de design et à la Maison de l’architecture du Québec. Elle a publié des ouvrages aux Éditions de l’éclat autour de l’œuvre des philosophes Ludwig Wittgenstein et Charles S. Peirce. Elle poursuit présentement un projet de création intitulé le Peirce museum.

  • Professor
    School of Design, UQAM, Montreal

    Graduate in design and semiology, Céline Poisson is the director of the graduate studies programs and professor at UQAM School of design where she developed, in 2000, the graduate diploma in design of events. She has worked as a curator and some of her work has been exhibited at the Centre de design and at the Maison de l’architecture du Québec. Her works revolving around the philosophers Ludwig Wittgenstein and Charles S. Peirce were published by the Éditions de l’éclat. She is currently working on a project entitled Peirce museum.

 

Le design d’événements : nouveau territoire pour l’art public

Ma présentation cherchera, à partir d’exemples de projets étudiants, à définir ce qu’on entend par design d’événements, une pratique essentiellement publique qui fait appel à diverses disciplines – le design d’espace, le design graphique, l’architecture, l’architecture de paysage, les arts visuels et médiatiques, la scénographie, les disciplines des communications, etc. En quoi les dispositifs événementiels, occupant l’espace public de manière temporaire, proposent-ils de nouveaux jeux et de nouvelles règles? S’agit-il réellement de nouvelles règles? En quoi revisitent-elles la distinction entre spectateurs et acteur? Dans la mesure où le dispositif propose une forme d’interaction et où le spectateur devient un complément au projet, comment faire en sorte que celui-ci ne s’y sente pas assujetti, obligé à participer? Comment ces projets arrivent-ils à susciter l’attention des citoyens et à produire de petites communautés éphémères? Vidéo.

  • The Design of Events: New Territory for Public Art

    My presentation will seek, using student projects examples, to define what is meant by design of events, a primarily public practice which calls upon various disciplines including spatial design, graphic design, architecture, landscape architecture, visual and media arts, scenography, communication disciplines, etc. In what way does the event-driven devices, occupying public space temporarily, do propose a new game and new rules? Are they really new rules? How do they reassess the distinction between spectators and actor? Insofar as the device proposes a form of interaction and where the spectator becomes an addition to the project, how to make so that one does not feel compelled or subjugated to take part? How these projects lure the interest of the public and create small transient communities? Video.