L’art public : nouveaux territoires, nouveaux enjeux

L’Université du Québec à Montréal (UQAM) présente, en collaboration avec le Bureau d’art public de la Ville de Montréal, le colloque L’art public : nouveaux territoires, nouveaux enjeux.

L’art public a subi d’importantes transformations au cours des dernières décennies. Si ses formes les plus connues sont toujours très présentes, de nouvelles s’ajoutent aujourd’hui au paysage urbain, puisant dans les registres de l’art conceptuel, de l’aménagement paysager et de la performance. Il s’avère aussi le point focal de débats esthétiques, politiques, sociaux et économiques. L’art public s’affirme donc de plus en plus comme lieu de rencontre de pratiques, de positions, d'influences et de cultures diverses.

Célébrant les 25 ans de la création du Bureau d’art public de la Ville de Montréal, ce colloque se veut prospectif. Visant une reconsidération de l’importance prise par l’art dans les rapports à l’espace et à la communauté, il s’intéresse d’abord à l’interdisciplinarité et à la fusion de la théorie et de la création qui caractérisent les pratiques actuelles en art public. Il cherche à sonder les nouveaux territoires (physiques, discursifs et esthétiques) à investir par l’art public; à se demander comment favoriser l’intégration de nouvelles formes d’art public, qu’il s’agisse d’aménagements, de performance, de pratiques éphémères ou d’art numérique; et à considérer comment les artistes, les commissaires et autres intervenants du monde de l’art public collaborent aujourd’hui dans le but de transformer l’espace de la ville.

Le colloque est bilingue. Une traduction simultanée en français et en anglais est disponible.

  • Public Art: New Territories, New Challenges

    Public art has undergone significant transformations in recent decades. If its most traditional forms are still very present, new ones are appearing in today’s urban landscape, drawing from the vocabularies of conceptual art, landscaping and performance art. It has also become the focal point of aesthetic, political, community and economic debates. Public art therefore asserts itself more than ever as a site of confluence for diverse practices, positions, influences and cultures.

    Celebrating the 25th anniversary of the founding of the Montreal Public Art Bureau, this conference means to be forward-looking. Aiming for a reconsideration of the importance of art in its relation to space and community, it is chiefly interested in interdisciplinarity and the merging of theory and creativity, which have become the hallmark of current public art practices. It also seeks to probe the new territories (physical, aesthetic and discursive) that need to be invested by public art; to reflect on how to foster the integration of new forms of public art, be they performative, ephemeral or digital; and to consider how artists, curators and other participants in the field of public art collaborate today in order to transform city spaces.

    The conference is bilingual, with simultaneous translation in both French and English.

 

Le Bureau d’art public

Jouant un rôle des plus actifs dans l’enrichissement visuel du paysage culturel de la métropole, le Bureau d’art public se consacre à l’acquisition, la conservation et la restauration de la collection municipale d’œuvres d’art public et ce, depuis plus de 25 ans. La Ville de Montréal bénéficie aujourd’hui d’une collection de plus de 315 œuvres d’art public.

 

Kirsten Dunne

Senior Cultural Strategy Officer
Greater London Authority, Londres

Fourth Plinth : Perturbation culturelle
Kirsten Dunne traitera des grandes réalisations, embûches et controverses publiques entourant le célèbre Fourth Plinth de Londres, le « plus petit mais plus important parc de sculptures au monde »

Vendredi 19 septembre 2014, à 19 h

En savoir plus

Inscription